Créer un site internet

Non, je ne vous dévoilerai pas l'extraordinaire "twist" final, qui se présente en plus en triple format, excusez du peu. Ce serait en deçà de la réalité que c'est un très grand polar qui démontre la magnifique progression de cette auteure au fil de ses publications, métaphore footbalistique oblige, ce serait comme passer de la troisième division à la ligue 1. Appuyé sur une splendide construction, portraituré de personnes d'une rare profondeur qui met en exergue des femmes en proie à des démons intérieurs abyssaux, une Marion aveuglée par son amour filial, une Romane ado traversée de fulgurances nocives, toxiques, une Pauline avocate tueuse, nettoyeuse des bas-fonds humains, une Elodie frustrée, aigrie et dissimulatrice, une Emma qui prend conscience qu'elle s'est trompée, oui Pétronille notre auteure, ne fait pas de cadeaux à ses consoeurs, oh non! Elle les voit avec un regard acerbe, sans concession et sans pitié, mesure avec une lucidité sans faille qu'elles sont avant humaines et pleines de fiel, au diapason finalement de leurs congénères hommes qui se révèlent eux, fort dérisoires et sans véritable relief dans cet opus. Lecture impressionnante qui vous, notamment mesdames, risque de vous laisser exsangues, sachez-le, nous sommes aux antipodes du "Feel Good".   NSP. 

Ajouter un commentaire

 
×