Créer un site internet

Nous n'insisterons jamais assez sur les ravages potentiels d'un usage délétère de ce qu'il est convenu d'appeler un peu abusivement les réseaux sociaux, et ce splendide polar en est encore une sinistre illustration. La série sanglante débute par la découverte d'un corps féminin dans un parc public, recouvert de peinture vermillon et ce n'est que la première étape d'une suite tragique, comme celle d'une réalisatrice désireuse de traquer les auteurs de féminicides. La flic Anne Lavelli va dès lors s'engager dans une poursuite de ces auteurs de faits délictueux dont elle soupçonne l'effet de groupe. Son intuition va la conduire à transpercer les apparences et à prendre conscience que tous les milieux sociaux ne sont pas épargnés, loin de là. Car c'est la grance force de cet opus, celui de nous faire connaître que les milieux défavorisés n'ont pas du tout l'apanage de ces déviances. Ainsi, elle va très vite se rendre compte qu'une bande de dévoyés fort argentés mènent ce bal épouvantable, notamment un certain et très sulfureux Raphael Janssens, encensé par les médias économiques, et son pote Fred, pervers jusqu'à l'os! C'est une longue et périlleuse course poursuite qui va s'engager, qui ne pourra s'achever que par la mise au jour de l'incroyable vérité ! Très grand polar et magnifique découverte de cette nouvelle auteure suédoise, qui en appelle d'autres, attendus avec impatience.  Vifs remerciements à Eric Poupet et son agence de communication.

Ajouter un commentaire

 
×