Créer un site internet

Voilà un polar qui vaut par sa truculente galerie de portraits et son incontestable aspect "Pieds Nickelés" quant à cette bande de kidnappeurs, Ribouldingue et Filochard n'étant jamais loin d'Averell. Entre Carole, commandante de police à la dérive, sa collègue Sofia qui tente désespérément de la sortir de son marasme, Mafalda, une hacker surréaliste, Storm un ex/facteur dont personne ne voudrait pour ses tournées, chômeur si candide qu'il saute sur les occasions les plus farfelues, Liliane, une mère indigne et dissimulatrice, et Nomi, collègienne au pseudo virtuel et cible d'un enlèvement croquignolesque, le lecteur, sauf farouche mauvaise foi, ne pourra objecter qu'il s'est ennuyé une seule page tout au long de cet opus. Mais comme ça fait du bien de faire connaissance avec ce genre de personnages, comme il est rafraîchissant de sourire, voire de rire lors de certains passages si improbables, en visualisant quelques scènes dignes des vieux comiques de notre enfance qui recèlaient ce talent de nous décoincer les zygomatiques! C'est ébouriffant, joyeux, drôle, on ne croit pas une seule seconde au tragique de la situation, et c'est tant mieux ! Parce que oui, il existe des polars qui vous font rire , marrer, et pour ça, j'en remercie pleinement l'auteure, surtout quand c'est greffé à une fort belle écriture!  

Ajouter un commentaire

 
×