Créer un site internet

Vertigineuse et effrayante dystopie que représente ce premier opus dont je n'obérerai pas ici la très grande qualité. Un premier roman, quelle réussite, bon Dieu! C'est l'histoire, le parcours d'une effroyable descente dans les abysses sur fond de société en pleine capilotade, d'Antoine, intermédiateur dans le monde de l'Art, jusqu'ici se sentant très peu concerné par son environnement, comme détaché du monde. Oui mais, par une curieuse incidence, ce monde désespéré, écorché vif, à fleur de peau, va le rattraper par les sentiments, lui qui se targue de n'en avoir aucun! Car Elise, quoiqu'il en pense, l'a attrapé dans ses rets et par ricochet, l'organisation anarchiste de la Main Noire dont elle est membre avec son mari légitime. Antoine va être approché pour faire expertiser et vendre un livre rarissime, sorte d'incûnable mais peut-être apocryphe, de Shakespeare. Va t-il cèder à cette tentation vénéneuse, sachant que ses finances ne l'autorise pas à la fine bouche? Dès lors qu'il approuve, va débuter pour lui une irrésistible spirale qui va le mener à l'insurmontable, l'insoluble. Vous n'êtes pas prêts d'oublier ce personnage qui ne sait pas choisir, incapable de décider et que cet énorme travers entraîne aux pires déboires. Particulièrement addictif, quasi jouissif, j'en profite pour remercier vivement M+ Editions, et Marc Duteil, leur fondateur. 

Ajouter un commentaire

 
×