Le Paris emblématique dans tous ses états, c'est le visage maléfique que présente ce remarquable polar qui ne lâche pas le lecteur d'une semelle. Et ça démarre fort, par la découverte du cadavre d'une touriste japonaise scarifiée et couverte de liens ésotériques en plein milieu des colonnes de Buren. Mais le flic blanchi sous le harnais Stanislas Diamik n'est pas au bout de ses déconvenues et avec son pote Khalid, ils n'ont pas fini de ramer. Car va se succéder à une vitesse affolante une suite de meurtres présentant un modus operandi similaire, tous dans des lieux parisiens emblématiques et tous ressortant d'un occultisme inquiétant. Ces victimes présentent toutes aussi un point commun : elles sont jeunes, riches et étrangères, et leurs corps sont tous déposés proches de monuments bâtis à l'instigation de François Mitterrand, qu'est-ce à dire? Serait-ce donc le diable qui est à l'oeuvre? Quant à Justine, fliquette fraîche émoulue dans le métier, qui se plonge dans la piste du satanisme, est-elle consciente des risques encourus? C'est le second opus que je lis de cet auteur et j'en suis ressorti à chaque fois fort réjoui, sachant, cerise sur le gâteau, que vous allez beaucoup apprendre sur Paris et nombre de ses trésors cachés. Un rythme alerte, un style très plaisant, des personnages empathiques, rien que du bon. NSP.

Ajouter un commentaire

 
×