Créer un site internet

Que je vous raconte le parcours de ce livre entre mes mains : acheté hier en librairie à 15H, lecture entamée à 17H15, lecture achevée à 23H15 ! Voilà, tout est dit, j'arrête ici ma chronique , mais non, je plaisante. C'est l'histoire de deux demi-frères ô combien antinomiques, mais pour en connaître la raison enfouie, il faut remonter à la petite enfance car tout part d'un malentendu. Roger l'aîné a dix ans et se pense comme enfant unique lorsque surgit à son anniversaire, un demi-frère inconnu, Nicolas, de cinq ans son cadet. Les trajectoires des deux futurs hommes vont dès lors complètement bifurquer, l'un devenant un politicien madré jusqu'à devenir ministre de la Justice, l'autre va devenir un star du rock. Roger le ministre porte un projet en lui, celui audacieux et nauséeux , du rétablissement de la peine de mort avec, cerise sur le gâteau, effet rétroactif. Oui mais , quand Nicolas est accusé, a fortiori faussement, du meurtre et du viol d'une petite amie et que tout l'accuse, Roger en dépit de son antipathie fraternelle, devient chafouin et s'intérroge. Autant vous le préciser de suite, c'est un livre d'une somptueuse densité, abordant des thématiques essentielles, la peine de mort bien sûr, mais aussi le remords, la bienveillance, Nicolas est extraordinaire dans ce domaine, la démagogie, l'ambition, le carrièrisme, la jalousie, la bêtise, la duplicité. C'est un opus qui va vous laisser une empreinte ineffaçable au fond de vos consciences et qui, longtemps, vous marquera. Extraits : "C'est ainsi que les civilisations trop douces qui ne connaissent plus les guerres tuent leurs compatriotes pour tromper leur ennui."  "Tu lèches, tu lâches, tu lynches, telle est la dure loi de la politique, on te suce jusqu'à ce qu'on t'ait assez vidé pour planter la tête au bout d'une pique."  Et quelle écriture, quelle style, quel talent. Bref, une merveille. Maintenant, comme disait l'humoriste, c'est vous qui voyez.

Ajouter un commentaire

 
×