Créer un site internet

"La Disparue du 5701" de Greg Waden

"Les flics c'est comme les vaccins, tout le monde trouve ça utile, mais personne ne veut se faire piquer."  C'est un premier opus et c'est une tentative pour le moins estimable. l'écriture est une réussite, le rythme est endiablé, les personnages sont bien dessinés , voire empathiques, le cadre de l'action est très bien restitué et le lecteur est très rapidement emporté dans un maelstrom de revirements, de retournements qui lui met le charivari dans les hémisphères cérébelleux! C'est certainement le reproche d'importance que l'on peut faire à ce polar, celui d'une intrigue très touffue, presque trop dense avec un nombre de personnages pour le moins conséquents. Bâti sur le thème de la vengeance , une vengeance féroce et impitoyable, avec l'hémoglobine comme vecteur prioritaire, la trame se complexifie au fil des pages et il faut rester très concentré pour ne pas rater un épisode! Mais ce qui singularise aussi cet opus , c'est cette chute totalement inattendue, extraordinaire, particulièrement réussie qui reprend en quelque sorte le principe de circularité : vous commencez avec un personnage et vous terminez avec le même, la boucle est bouclée! Pas d'inquiétude, je n'ai pas "spoilé" (je préférerai dévoilé au final). Alexis, Clémentine, Maxime, Alexandra et tous les seconds couteaux vont vous faire passer un excellent moment de détente et n'est-ce pas là l'essentiel ?  

Couverture du livre : La disparue du 5701

Commentaires (1)

Greg Waden
  • 1. Greg Waden | 28/10/2018
Un grand merci pour votre appréciation.
Cordialement
Greg

Ajouter un commentaire

 
×