Les deux points très forts de cet opus sont la qualité exceptionnelle de l'intrigue et la richesse, l'originalité de la thématique! Passionnant , un "page-turner" qui vous dévore sur la base d'un cold case oublié depuis quinze ans! Une disparition d'enfant, Rose Treymin, un corps jamais retrouvé, un jeune écrivain qui accepte le défi d'en adapter l'écriture puis y renonce, remplacé par un auteur de polars ex/flic et ex/amant de la principale enquêtrice, trois filles devenues femmes et qui accompagnaient la victime quinze ans plus tôt, dont l'une , Iris/Nadia , désire absolument devenir comédienne, c'est du lourd, du très lourd , et autant vous le dire, je ne m'y attendais pas du tout ! C'est très rythmé, bien écrit, des personnages empathiques, sauf une, pas nette mais qui, à mon sens,a l'excuse d' un gros stress post/traumatique causé par son enfance! C'est tissé tel un patchwork virtuose, fondé sur une approche psychologique addictive, les personnalités multiples! ( ne pas qpoiler, ne pas spoiler.........) Extrait: "Nous commes devenus incapables de différencier l'urgent de l'important, l'accessoire de l'essentiel.Nos sociétés à flux tendus finissent par créer des individus eux aussi à flux tendus qui s'agitent en permanence et finissent par s'engluer dans des relations constamment disloquées et restructurées." Un grand merci aux éditions City et à Slavka Mitstlukova, attachée de presse. 

Ajouter un commentaire