Créer un site internet

Ce livre ne ressemble à aucun autre , il nous raconte notre monde bouffé par le fric , la corruption, la collusion entre scientifiques et industriels au mépris de toute considération de santé publique, les conflits d'intérêts à foison , les effroyables moyens utilisés , peur, intimidation, tabassage et autres joyeusetés que ces dirigeants voyous n'hésitent pas à employer pour contrecarrer tout empêcheur de "profiter" en rond! C'est un grand bouquin , audacieux , qui ose ,et qui parvient avec brio à relier le général au particulier ou le contraire, c'est serlon votre vision des choses, c'est David contre Goliath, quand Nabil, Marie , Léo , veulent comprendre ce qui leur tombe sur la tête et qu'à l'autre bout de la stratosphère économique, sous les lambris d'acier où évoluent ces technocrates européens déconnectés dans leurs bulles et en proie aux affres du lobbyisme le plus abject, une lutte au couteau ( dans tous les sens du terme!) se joue entre multinationales sans conscience et chercheurs essayant encore de garder une part d'âme pure! Nous lecteurs, vivons à leurs côtés le combat terrible et sans cesse relancé de Franck ( un journaliste comme il en faudrait tant), de Philippe, chercheur intègre, de Marie mère courage et Nabil si fragile sous une fausse solidité, et du petit Léo par qui commence et bien à ses dépens, frêle ludion balloté par tous ces enjeux bien trop grands et ignobles pour ce petit bonhomme! Oui, j'ai beaucoup aimé ce roman noir de notre temps, de grands coups de projecteurs plus que salutaires sur notre monde baignant à notre insu dans un empoisonnement généralisé pour le plus grand profit de quelques-uns! Un livre plus qu'indispensable, indispensable, comme un viatique qui, sous ce terme a priori abscons de perturbateurs endocriniens, nous révèle un quotidien dangereux sous des dehors banals! Un grand salut à l'auteur Michael Mention pour son courage et ses recherches documentaires, et un immense merci aux éditions Stéphane Marsan, à Aurélie Charron, une responsable éditoriale qui mérite d'être connue, je vous le dit !  

Ajouter un commentaire