Attention , petite pépite dans son écrin , un polar où l'histoire, la mémoire, les secrets inavouables et malfaisants constituent la trame d'un superbe opus! A travers ce roman, l'auteur nous fait revenir sur l'un des épisodes les plus douloureux et les plus dissimulés de la dictature franquiste, celui des enfants capturés à la naissance, subtilisés à leurs familles originelles et remis à la bourgeoisie catholique! L'objectif complètement cinglé : éradiquer dans l'oeuf toute filiation des "rouges" républicains! Mais , des décennies plus tard, des enfants disparaissent mystérieusement dans la petite ville andalouse de Nijar et sont retrouvés pendus à des arbres!Le photographe/reporter Thomas Volner, à l'occasion d'une enquête annexe sur l'exploitation des salariés migrants, la commissaire Alba Martin Robles, le capitaine Fraga, et Ingrid Volner, l'épouse de Thomas qui reprend l'enquête suite à l'assassinat de ce dernier, vont alors se lancer dans une course contre la montre pour sauver le dernier des enfants! Addictif, particulièrement bien construit, aux personnages très bien croqués, cet ouvrage au rythme alerte nous permet de replonger vers un pan très sombre de l'histoire espagnole dont beaucoup, encore aujourd'hui, voudraient définitivement refermer le dossuer sulfureux! Extraits:" Face aux souvenirs de ces mois de détention, il se répète que pour atteindre la clarté, il lui faut affronter l'obscur."  "Le chagrin, c'est comme les murs des pissotières, ça ne sèche jamais." Un grand merci aux éditions Au Diable Vauvert et à Nathalie Paino.

Ajouter un commentaire

 
×