Une superbe histoire pour de superbes personnages, un magnifique roman noir au parcours parfaitement construit, ce qui surprend encore plus agréablement quand on sait que c'est une première production. Vous allez nécessairement rentrer en empathie avec Rachel qui, tout au long de cet opus, va vous faire partager sa trajectoire parsemée de grosses embûches, de drames et de trop rares moments d'espoir et de bonheur! Au fin fond de l'Alabama, dans un "dinner" où elle est serveuse, elle va être la seule rescapée d'une effroyable tuerie collective! Ce sera la tragédie de sa vie, mais pourquoi donc a-t-elle été épargnée? Ayant reconnu l'auteur principal de cette boucherie , elle se vengera en l'éliminant lors de son procès , ce qui lui vaudra cinq ans de prison! Et c'est alors que tout commence, le séjour de Rachel et de ses compagnes d'infortune est magnifiquement décrit, avec une grande humanité dans un cadre qui ne s'y prête guère! Une galerie de portraits va ainsi défiler, de Maria à Anita, de Debbie à Mila,jusqu'au flic , Nick, l'amoureux de Rachel, tous plus criants de vérité les uns que les autres! Splendide moment de lecture, qui en appelle beaucoup d'autres de la part de cette auteure qui m'a énormément surpris, et dans le bon sens! Extraits : "N'importe qui peut faire de la politique.......Suffit de débiter tout un tas de conneries, que les gens veulent entendre, de leur faire croire que 't'es comme eux, que tout était mieux avant, de taper sur une minorité incapable de se défendre et d'avoir un look dit normal."  "Y a que les gentils qui se font coincer. Les vrais connards, ils sont tout en haut, intouchables, et ils continuent à faire leur merde sans que personne les arrête. C'est leur putain de mépris pour l'autre et leur irresponsabilité qui font qu'ils sont là où ils sont."  Un grand merci aux éditions Plon et à Valérie Guiter, attachée de presse.

Ajouter un commentaire

 
×