Ils étaient quatre, quatre pauvres moujiks russes pris dans les rets d'une politique qui ne les concernaient, d'un méprisable marchandage entre des hommes et des armes! Le premier conflit mondial , cette immonde boucherie qui n'était au final qu'une affaire de famille entre têtes couronnées comme le rappelle très bien l'auteur au détour d'une page! Quatre malheureux soldats que rien ni personne ne devait rassembler sinon ce grand loto du hasard qu'est la vie! Ils vont tout connaître , l'ignominie, l'horreur, les tranchées , le Chemin des Dames, Marseille et sa prostitution, son banditisme, avec en toile de fond , car nous sommes en 1917, la "révolution" russe qui, de loin , va obséder Kolya l'anarchiste, un peu le meneur de ce quatuor si dissemblable! Une écriture fluide telle qu'à l'accoutumée, un rythme qui n'a de cesse de rebondir, une recherche documentaire impressionnante et une précision millimétrée , une empathie avec ses personnages qu'il nous fait partager à nous, lecteurs, oui vraiment , ce roman noir historique mérite beaucoup plus qu'un simple regard de votre part, ainsi que l'ensemble des ouvrages de cet auteur prolixe que je considère comme l'un des meilleurs sur la place actuellement ! Extraits :" Cette plèbe qui était condamnée à accepter toutes les brimades dans l'espoir qu'en retour, une maigre obole récompenserait sa soumission."  "La guerre, il y a toujours eu ceux qui la souhaitent, ceux qui en tirent profit et ceux qui la font. Ce sont rarement les mêmes........"  Un grand merci aux éditions Jigal, une perle d'éditeur et à Jimmy Gallier.

Ajouter un commentaire

 
×