Les Combrailles, vous connaissez? Elles font partie de ces terroirs perdus , à l'écart de toute chose qu'une main malintentionnée aurait voulu dissimuler à tout regard un peu curieux ! La flic Florac , en pleine zone gendarme , va les découvrir à l'occasion d'une enquête pour le moins opaque , entravée par les moeurs locales faites de silences éloquents et de connivences séculaires! Le monde des éleveurs, hermétique et hostile , réfractaire à toute ouverture vers l'extérieur , endogène à l'extrême, va encore davantage se rétracter suite à la découverte de la pendaison de Tailhandier , un cador agricole local mais est-ce bien un suicide?? Une trés agréable surprise que ce roman noir rural qui nous fait prendre conscience de l'état de déréliction de certains terroirs laissés en déshérence , d'une population souffreteuse à l'écart du monde et de cette misère en tous domaines règnant dans nos campagnes éloignées et de la roublardise paysanne comme inhérente à ce milieu!  Extraits: " Doubler sa misère, ça ne fait pas de vous un riche."  "Ces enracinés d'un monde crevé, tous agrippés à une identité qu'on a sacrifié? Pour qui vont-ils aller voter, à qui vont-ils aller brader leur âmr, ces inadaptés? Leur souci, c'est de retarder le moment de leur holocauste, tel le condamné qui sirote son rhum, qui palabre avec le prêtre! Vous savez quoi? Qu'ils les débranchent, tous ces gens bloqués dans leur petite histoire à rebours de l'histoire, dans leur kermesse du temps jadis, qu'ils les débranchent, ça ne mérite même pas une saloperie d'extrême-onction, ce foutoir de crevards!" Ah oui, j'avais omis de vous dire, l'écriture est superbe , les personnages très dessinés, et le milieu social , vous l'aurez compris, particulièrement bien croqué! Oui vraiment , une excellente surprise que cet opus campagnard sentant bon le purin et la bouse mais aussi , malheureusement , l'odeur malsaine des pesticides repoussants ( une page entière et salvatrice y est consacrée). Un grand merci à l'auteur qui a accepté de me faire parvenir son ouvrage, pour moi une totale réussite.  

 

V

Ajouter un commentaire

 
×