C'est probablement le polar ( thriller, roman noir mais est-ce vraiment l'essentiel la catégorisation??) le plus déstabilisant que j'ai lu depuis longtemps et ce , de la première à la dernière page!! Comment faire la part de la réalité et du fantasme, telle est le coeur de cible de cet opus troublant dont je garderai lomgtemps des traces difficilement effaçables! Quand une certaine Sandrine est retrouvée couverte de sang sur une plage désertée, les policiers Damien et Patrice sont très loin d'imaginer que cette "histoire" va bouleverser leurs vies, eux , si tranquilles dans leur bourgade de Villers-sur-Mer! Manifestement gravement perturbée, la dite Sandrine va raconter devant Véronique, la psychologue ,une "aventure" de séquestration et de viols de plusieurs années dans une cave perpétrée par un bourreau qui, très étrangement, au fil du temps, va devenir plus conciliant . Symdrome de Stockholm ou délire post-traumatique? Et tout le long de l'opus, vous ne parvenez jamais vraiment à démêler le vrai du faux, d'où cette extraordinaire impression de malaise certainement volontairement instillée par l'auteur ! Et indéniablement , de ce point de vue, c'est une totale réussite! Extrait : "La drogue, l'alcool, la religion........Tous sont des refuges que nous utilisons à un moment de notre vie. De manière consciente ou inconsciente, nous sommes les bâtisseurs de ce qui nous aide à traverser les épreuves de notre existence." Un véritable traité sur le mensonge érigé en système de défense que cet ouvrage qui nous fait prendre en considération avec un tout autre regard les relations humaines , la vie sociale! Instructif et destructeur à la fois ! Allez, je vous quitte, je vais vite rejoindre mon refuge, que j'espère inexpugnable !!  Un immense merci aux éditions Calmann-Lévy et à Adeline Vanot, chargée de promotion. 


 

Ajouter un commentaire