Créer un site internet

Coups de vieux par FormaVoilà bien un polar qui sort des sentiers battus, à la fois par l'intrigue, la construction, le cadre et notamment les personnages! Si jamais un jour, le monde étant petit comme chacun sait, vous rencontrez les deux papys qui occupent la majorité de ces pages, prenez la poudre d'escampette car, sous des dehors paisibles, ils sont terribles et de leurs passés respectifs complètement antinomiques, seule leur amitié indéfectible reste inoxydable! André et Clovis, une sacrée paire de loustics qu'aucun obstacle ni personne n'arrêtent, en dépit de leurs âges ma foi fort vénérables! Il s'en passe des choses pas toujours ragoûtantes sur certaines plages naturistes et dans des châteaux dits "pinardiers" et nos deux compères se retrouvent bien malgré eux au milieu d'un maelstrom de guerres picrocholines très confuses! Luc, un propriétaire "à la ramasse", son fils Nicolas genre fin de race, Anais , intrusive, voire invasive, au rôle encore obscur, Alexe, nymphomane avouée d'une rare ingénuité, et enfin Emma, l'amoureuse de Luc dont le cadavre exposé à tous les vents est bizarrement retrouvé une nuit dans les cordons dunaires! Une transgression des codes "polardeux" à tous niveaux, les flics en sont réduits à la portion congrue, les magouilles immobilières fleurent bon les paradis fiscaux et le blanchiment d'argent sale, tout est à l'aune d'un brio qui ne cesse d'impressionner au fil des 366 pages!  Extraits: "La mort a cela d'injuste qu'elle ne fait souffrir que les vivants".  "Quand la merde heurte le ventilateur, tout le monde déguste."  "La mort se résume à une absence qui s'éternise".   Un immense merci aux éditions Robert Laffont, à Sandrine Terrier/Replein, attachée de presse et à Glenn Tavennec, directeur de collection.

 

Ajouter un commentaire

 
×