Créer un site internet

Le dérèglement climatique engendre parfois et paradoxalement d'incontestables réussites et cet opus en est un magistral exemple, tant sur le plan du contexte, de l'atmosphère, incroyablement poisseuse et plombée, du cadre audacieux, véritable personnage central de ce polar, la morgue de Paris et son ambiance si particulière de 2003!  QUE CALOR, MI AMOR!! Mais parmi ces fragrances délétères, l'une parvient à surnager et elle n'est pas fréquente : celle de l'amande amère! Serait-ce donc qu'il n'y ait pas que des morts involontaires parmi cette catastrophe sanitaire? L'auteur va alors nous emmener dans une enquête au cordeau, greffée à un style remarquable, incisif, fluide, qui va rendre les personnages notamment de policiers, particulièrement attachants! Et cette description des subtilités procédurales dont il parvient avec talent à éviter l'aridité trop souvent "effrayante" aux yeux de certains! Tout est original mais tout est complètement crédible, même et y compris cette très improbable rencontre amoureuse entre une professionnelle de "peep chow" et un mélancolique médecin de l'IML ( Institut Médico/Légal), et c'est toute la réussite de ce polar! Extraits: " Le vrai plaisir s'éprouve à la douleur qu'il suscite quand il disparaît".  "Pratiquer une autopsie, c'était lire dans un homme comme on le ferait dans un livre."   Un immense merci à Jen-Charles Lajouanie et à Caroline Lainé, pour son talent graphique étincelant !

Ajouter un commentaire

 
×