Magnifique roman noir et historique que cet ouvrage improprement à mon sens catalogué en jeunesse! Il nous parle

d'évènements injustement méconnus en Corse et de l'attitude très majoritaire de la population locale ayant protégé les Juifs (aucun d'entre eux n'a été déporté, fait unique unique dans les annales de la seconde guerre mondiale!). Le lecteur voit défiler le long des pages une somptueuse galeries de portraits s'étalant sur trois générations, de la Corse dans les années quarante avec le splendide personnage de Salomon, Garance notamment, brillante journaliste pour la génération intercalaire, et Luna et Mattéo les jeunes qui poussent et veulent découvrir les ombres d'un passé parfois entaché de sombres "cachotteries"! Superbement écrit sur un rythme très dynamique et avec une incontestable maîtrise du portrait, l'auteur parvient avec aisance à nous faire entrer en empathie avec des personnages inoubliables et, ipso facto, nous lève un important coin du voile historique de cette île incomparable, de ces noms remplis de soleil et de ces lieux paradisiaques, au hasard les "Calanches" de Piana entre autres! Superbe opus, passionnant , instructif, éclairant cette part d'ombre (tiens, une litote involontaire, je m'écoute écrire c'est à croire) d'un territoire à nul autre pareil. Un grand merci à Frédéric Couderc de me l'avoir fait découvrir au salon de Saint-Maur en Poche.

Je n'ai pas trahi par Couderc

Ajouter un commentaire