Créer un site internet

Bon , tout d'abord la forme ,en l'occurrence le titre , magnifique et collant telle une tunique de Nessus à la thèmatique, comme une seconde peau et cette couverture qui devient au fil du temps et des opus l'imprimatur de Lajouanie! Maintenant, le fond, vais-je me révéler aussi laudateur : eh bien oui, car il recèle des pages entières voisines du sublime ( les pages 95/96 sont splendides d'acuité et de lucidité par exemple, extraits à venir!). Alors, bien sûr , certains passages sont particulièrement trash, hard , mais n'oublions jamais que c'est le parcours d'un groupe de rock déjanté de ses débuts très balbutiants à son explosion et à ses tournées grand-guignolesques, portées par un leader charismatique dont l'auteur nous fait pénétrer dans ses moindres recoins intimes ( son alcoolisme invétéré, son addiction plus que prégnante pour les drogues les plus horribles, son existence même de dépravé!) et pourtant ce chanteur/compositeur/poète sans lequel le groupe ne saurait exister, dont il est en quelque sorte le tuteur stricto sensu avec son frère, inséparable, fusionnel, va élever à un rang iconique cette formation durant vingt ans! Et quand on lit une telle trajectoire, on prend conscience que ceci relève d'une forme d'exploit. L'une des questions qu'on serait en droit de se poser : le talent et le succès peuvent-ils tout excuser? J'avoue humblement ne pas avoir de réponse franche à apporter, je suis sur la crête de l'indécision! Nécessairement aussi, l'hésitation se fera entre l'évocation de Nirvana ou des Doors ou l'exemple presque contraire des Rolling Stones( honnêtement, je n'ai toujours pas compris par quel miracle ces derniers pouvaient être toujours vivants et en tournée, ce sont les "Jeanne Calment" du rock!). Extrait : "Par les temps qui courent,il faut de l'instantanéité. Il faut du buzz.Des trajectoires millimétrées.Des études de marché sécurisantes.Du retour sur investissement.De l'exposition. De la couverture média.Des formats.Des synchros.Du réseau.Des vaches à traire.Des citrons à presser.Les disques n'intéressent plus personne.La musique vend du café, des bagnoles,des ordinateurs,des crédits en ligne.Maintenant il faut des vidéos décalées, des personnages télégéniques, des concepts marketing clef en main. La bien-pensance obligatoire qui va avec.Prédigérée pour que la plèbe n'ait pas à croquer de morceaux. Des garçons sages et des filles bien élevées."  Il y en a deux pages du même acabit, avec cet incroyable regard acéré et sans aménité sur la superficialité et l'épouvantable conformisme de notre époque! Alors ne passez pas à côté tout simplement, faîtes fi de vos convenances, vous devez bien vous douter que les Sexs Pistols n'étaient pas des enfants de choeur, non?  Un immense merci aux éditions Lajouanie et à leur découverte toujours renouvelée de ces talents insoupçonnables et à Yvan Robin, qui n'est pas des bois, mais presque! ( pardon à l'éditeur, j'ai osé lui emprunter son gimmick.   

Résultat de recherche d'images pour "couverture l'appétit de la destruction"

Ajouter un commentaire