Un polar sur fond de résurgence des fascismes et de bataille des services secrets contre ce sinistre retour. Très belle écriture, exemple "tout valait mieux qu'une lente dégénérescence, une longue décrépitude, une lancinante asthénie". Quand l'extrême droite infiltre les plus hauts sommets de l'Etat, quand elle veut se fédérer au plan européen, halte-là, grand danger. C'est à ce moment qu'intervient le Cube, le plus secret des services secrets en la personne de Vincent Erno, et deux adjoints, l'accorte Magali, et l'austère François. Mais quel imbroglio, entre de faux accidents de F1, un très insolite "meurtre/suicide" d'un grand patron dans un zoo, le vol crapuleux d'une matière hautement toxique, des néo-nazis frappadingues, le tout sur un rythme échevelé. Un grand merci aux éditions du Caiman et à Jean-Louis Nogaro.

Ajouter un commentaire