Vous connaissez Stéphanie Saint-Clair? Non, et bien c'est ma foi fort dommage car si vous lisez cet opus, vous allez la découvrir et ça va nécessairement vous laisser un sacré sentiment. Voilà, Stéphanie, c'est quelqu'un qui débarque telle une pauvresse, sans le sou, dans le premier quart de siècle à New-York, qui va choisir Harlem comme point de chute car elle est martiniquaise et qui, dès lors, à force d'obstination et de volonté, face à un milieu particulièrement hostile, va devenir au fil des années, la patronne des paris clandestins, parmi les mafias siciliennes, juives, irlandaises..........C'est une personnage de légende avec une équipe soudée qui la respecte, un milieu a priori fort macho mais qui s'est incliné devant son autorité naturelle. Un ouvrage qui nous fait découvrir avec justesse le New York du début du XXième Siècle, ses Lucky Luciano, Franck Costello, Meyer Lansky et tant d'autres versés dans le trafic d'alcool frelaté, la drogue, le crime organisé et c'est, croyez-moi, passionnant, mais une femme noire au milieu de tout ça, alors là, c'est la cerise sur le gâteau! Un grand merci aux éditions De Borée et à Virginie Bourgeon, attachée de presse. 

Ajouter un commentaire

 
×