Créer un site internet

Quel final ! Mais ne mettons surtout pas la charrue avant les boeufs, c'est évident. Le cadre de l'action, c'est la ville de Clermont-Ferrand, voilà qui n'est déjà pas commun et qui pourrait envisager que l'Auvergne est une terre de "serial killers", franchement? Et pourtant, dans une métropole d'apparence si paisible, des évènements sanglants vont se succéder sur un rythme de staccato. Et ce duo de localiers, journalistes de faits-divers, ne se laissent-ils pas embarquer dans un rôle qui n'est nullement le leur, à leurs propres risques et périls? Quand, à la sortie de leur organe de presse, L'Eclair, ils tombent sur un meurtre terrifiant, un homme castré dans sa voiture, Simon et Martin tiennent leur scoop de la décennie certes, mais de là à s'engager dans des chemins tortueux, n'eût-il pas fallu qu'ils observent une prudence minimale? Mais l'actualité, aussi morbide soit-elle dans ce coin de France a priori à l'abri de tout sensationnalisme, va les rattraper sans attendre, à propos d'une fillette enlevée, violée et tuée dans des conditions atroces. C'est excellent, fort bien écrit, le lecteur ressent la patte journalistique et l'opus ne baisse jamais de rythme, qui va crescendo. Les personnages sont empathiques et la vérité est nécessairement à multifacettes, bien plus complexe que des apparences fallacieuses.  Très vifs remerciements aux éditions Robert Laffont, à Sandrine Perrier-Replein, attachée de presse, et à l'auteur. 

Ajouter un commentaire

 
×