Créer un site internet

En ce tout début de millésime, quelle découverte pour, après avoir exploré certains chemins du roman noir, un fracassant retour vers le genre du pur polar ! Et un premier opus , s'il vous plaît, incontestablement, un nouveau talent a émergé dans ce paysage. Tous les ingrédients y sont réunis pour constituer une superbe et terrifiante histoire qui va vous tenir pantelants jusqu'au bout, je vous le promets, foi de blogueur ! Les divers personnages sont fabuleusement croqués, que ce soit du côté du Bien, avec cette magnifique équipe de policiers sous la conduite du capitaine Darros du 36, fumeur invétéré, à laquelle vient de s'adjoindre la lascive et sublime lieutenante Taolini, et Puis Malek, Pierrot, Vincent, Janusz et les Dupond et Dupond de la PST. C'est un masque qui va lancer cette enquête arachnéenne, mais un masque de chair réelle plantée sur le portail d'un lieu de libertinage, et ce n'est que l'ébauche et une première victime. L'intrigue, sur un rythme diabolique, ne pourra pas laisser un seul instant de repos à ces flics pourtant aguerris car un secons assassinat sur un modus operandi similaire va les contraindre à accélerer encore et à soulever le voile d'une ignominieuse géméllité mais qui dissimule quoi? C'est haletant, exaltant, terriblement addictif et pour pasticher une formulation largement ressassée, le lecteur n'en ressort pas indemne, certes non ! Très vifs remerciements à l'auteur dont j'attends désormais qu'il transforme ce remarquable essai.    

Ajouter un commentaire

 
×