Letizia a été assassinée, carbonisée! Quand le commandant de police Jo Santoni, son ex/compagnon, lui apprend l'information et lui demande de faire sa propre enquête en Corse, Ghjuila Boccanera alias Diou, n'hésite pas une seule seconde, même si elle ne connaît le terrain particulier de l'insularité. Elle va faire la connaissance d'Antoinette, de Diane, de Pasquale et de la lumineuse petite Maria Stella. Elle va surtout se heurter à l'immarcescible mutisme corse dont les membres se soudent tel du béton précontraint. Ce polar, derrière ces silences et ces non-dits, sent bon le maquis et sa botanique, cyste, myrte, arbousier et l'inaltérable immortelle dont on sent le parfum traverser les pages. Ses personnages comme Bartau, vieil élu blanchi sous le harnais, ses bars avec ses inoxydables joueurs de cartes et ce splendide passage sur les oliviers, arbres légendaires si certains malintentionnés ne s'autorisaient à les détruire. Extrait :"Dans ce monde, il y a quand même un nombre incalculable d'abrutis qui feraient bien de se suspendre tout court avant de l'ouvrir, au lieu de nous imposer leurs inepties". Un grand merci aux éditions L'Aube Noire et à l'auteure.

Ajouter un commentaire