TERRIBLE, pas d'échappatoire par rapport à la morale, aucune excuse par rapport aux faits horribles, aucune circonstance atténuante, aucune rémission, aucune rédemption mais cessons cette litanie funeste au risque de dévoiler l'impensable !  Jeanne est marié à un mari volage et est mère d'une petite fille de dix ans , Sixtine. En vacances sur l'île d'Oléron, Sixtine disparaît, neuf mois après celle de Luka au même endroit. Peu de temps après, c'est au tour d'Alphonse, même âge, issu d'une famille bourgeoise, de connaître le même sort. Jeanne est désespérée, démissionne de son boulot, se réfugie auprès d'une association, Bernie, Hervé, Léon ,se rapproche de Dahlia, une ex/flic reconvertie dans le privé, et Jeanne va connaître l'enfer de l'inconnu, sept ans sans retrouver un corps et la possibilité de faire son deuil. Les pistes s'évaporent les unes après les autres, l'espoir s'amenuise au fil du temps, inexorable ! Et puis un coup de tonnerre, une déflagration dans un ciel d'apocalypse : Sixtine resurgit mais de où et pourquoi si longtemps après. Mystère insondable d'autant plus que Sixtine reste mutique et semble préférer son pére, déjà remarié, et détester sa mère qui n'y comprend rien et en souffre énormément. un opus très dur, très noir, qui met au centre l'enfant et ses déchirements, ses penchants maléfiques et ses vices infernaux. Attention, si vous n'aimez pas la couleur noire, passez votre chemin.  NSP.

Ajouter un commentaire