Créer un site internet

Si vous cherchez une lecture très agréable , un scénario au millimétre, des rebonds incessants, des personnants empathiques à l'exception notoire de l'assassiné, c'est ce genre d'opus qu'il vous faut lire! De plus, l'auteur a eu la judicieuse idée de situer l'action en 2016, avant le déménagement du 36, ce qui permet d'humaniser les rapports humains. Maître Fender est une pointure chez les avocats, mais avec très peu d'amis et de.......clients, sauf un gros labo suisse. Un soir, coup de Trafalgar au Palais, il est retrouvé assassiné dans sa voiture, au parking. Le commandant Chanel va devoir s'atteler à la tâche, sous la houlette d'une commissaire virago, Melle Maigret. La vraie personnalité de Fender va dès lors se dévoiler et elle est horrible : Harceleur, violeur, maître chanteur, voleur, le diable en robe d'avocat qui était sur le point d'accéder aux plus hautes fonctions à la Cour de Cassation. De si nombreuses personnes pouvaient à juste titre vouloir le trucider. Chanel va aloir voir arriver deux renforts inopinés, Alain, transformé en génie après avoir reçu la foudre, et Domitille au cv en surbrillance, éblouissante d'aisance. A partir de là, l'enquête va enfin décoller et découvrir d'incroyables pans d'une ombre dissimulatrice.  Très vifs remerciements aux édition M+ , à Marc Duteil et son équipe.

Ajouter un commentaire