A nouveau une excellente découverte avec ce polar court et dense dont le point fort est indéniablement l'originalité, à la fois sur la forme et la thématique! Un tueur en série peut-il devenir ministre, a fortiori de la Justice? Là, l'auteur fait très fort, et ça passe, cela ne m'a paru nullement invraisemblable. Heureusement, un tandem aussi dissemblable que possible se voue au rôle de lanceurs d'alerte en informant la police et la justice ( justement) des carences et oublis d'anciennes "affaires" ignominieuses, comme l'enlèvement d'enfants! Ils vont ainsi mettre au jour dans le pays nantais trois disparitions d'ados il y a un quart de siècle, jamais retrouvés, alors que Mirko, actuel garde des sceaux ( cyclopéen, un seul oeil glaçant vous transperce) se trouvait dans ce coin avec sa famille! Coinçidence très troublante pour le moins , qui incite notre duo impétueux tels des journalistes, à rechercher le témoignage de contemporains de l'époque! Pugnacité, ténacité, courage, l'importance de l'adversité ne les effraie même pas! J'ai "bouffé" cet opus de 170 pages à une vitesse supersonique et suis rentré de suite en empathie avec les personnages, à l'exception notable de ce Mirko, effroyable polyphème dont l'intelligence hors normes avait dissimulé jusqu'aux plus hautes strates de l'Etat la perversité démoniaque!  J'adore cette collection de l'Aube Noire, je n'ai à ce jour jamais été déçu par leurs choix éditoriaux.

 

Ajouter un commentaire

 
×