Créer un site internet

A coup sûr , un très grand polar , imprégné de cette atmosphère si particulière propre aux auteurs italiens, cette italanité que j'apprécie au-delà du possible. C'est une odeur, une ambiance, un fond de l'air que nul à part eux ne peut reproduire. C'est un trio majeur de policiers qui vous attend, et quelle troika, Alba évidemment, personnage torturé qui parfois se fait peur à elle-même en raison de ses propres abyssales noirceurs , le Blond, écorché vif, la sentimentalité à fleur de peau, une faiblesse dans le métier de flic, et Docteur Sax son contraire, impavide et rugueux, surtout bien introduit auprès de la nomenklatura de la péninsule, gendre d'un haut personnage sulfureux surnomme Cono, en fait un salopard du bon côté du manche. Ces trois se sont connus il y a dix ans et ont rencontré un échec commun sur un bondage qui s'est mal terminé. Et là, une situation similaire s'est a priori reproduite avec la technique japonaise si peu usitée du shibari et ses noeuds tragiques. Alors, ils vont se remettre en chasse avec cette peur inextinguible de ne pas parvenir à la réussite à nouveau. Mais c'est très mal connaître Alba que rien n'arrête et surtout pas l'invraisemblable vérité. C'est DU GRAND ART, comme seuls peuvent en produire une sacrée école italienne du Noir, les De Cataldo, Carlotto, Lucarelli, Carrisi, Manzini , Dazieri, Varesi, Tutti, Criaco et tutti quanti..........Très vifs remerciements aux éditions Métailié, aux attachées de presse Marie Voisin, Lise Detrigne et Amrita Sawmy.  

Ajouter un commentaire

 
×