Voilà un excellent polar à la trame fort bien dessinée et à la thématique terriblement d'actualité, en l'occurrence la violence sexuelle dans le sport de haut niveau. Sur fond de très proches Jeux Olympiques et d'enjeux titanesques en termes financiers et médiatiques, cet opus nous donne à voir les coulisses malodorantes des vestiaires et dans ce qui nous occupe, de la gymnastique, mais je crains fort malheureusement que cette perversité concerne peu ou prou toute sphère sportive ! L'auteure nous emmène en 2023, peu de temps avant les J.O.de Paris de 2024, où certainement pour la première fois, la France aura une équipe de gymnastes compétitive. Mais dans ce sport encore davantage que dans d'autres, les filles y sont très jeunes et malléables, soumises à l'autorité granitique, marmoréenne d'un coach et là, c'est un couple qui officie, le mari entraîneur, la femme kiné, ce qui aggrave encore la situation. Capucine, Aurélie, Victoire, Joséphine, Flore, toutes des stars en devenir mais entre les mains de prédateurs . Un sujet vraiment pas facile à aborder, mais que l'auteure, avec manifestement une grande maîtrise du milieu, n'hésite pas , au-delà de l'omerta, à transpercer d'une écriture acérée. Car toujours, il y a le spectacle, la scène, et derrière le rideau, toutes les saloperies possibles et imaginables inhérentes à l'être humain. Très vifs remerciements à toute l'équipe des éditions Taurnada.

Ajouter un commentaire