C'est un fastival , un ouragan , un cyclone , un tsunami de l'argot, à coup sûr , vous ne trouverez l'équivalent ou n'être pas prêt de le dégoter dans un quelconque rayonnage ! Bertrand Hilaire Lejeune , vous connaissez? Oui je sais, ça fait BHL et sa pelle à tartes, mais lui des ramponneaux, il en donne, il est capitaine au Srpj de Rouen, du genre bitures, indics foireux et fâché avec les horaires et l'assiduité. Mais , dans son genre, peu commun, il est efficace, peu importe la méthode. Bien qu'étant de la poulaille, il est aussi fort porté sur la poulette, genre élevée en plein air, pas de l'élevage en batterie mais nourrie au grain. Quand un avocat tombe cramé de son avocatier, le barreau normand est en émoi, pas Bertrand qui, en flic ayant échoué à l'oral de procédure, va secouer le panier des robes noires locales car sous les robes, c'est bien connu, la source tarpéienne est proche de........l'issue. Attention, il faut un petit temps d'adaptation pour se remettre les yeux en approche focale pour saisir cette invraisemblable écriture, et puis , au fil des pages, vous allez vous dégager les badigouinces, zygomatiques éclatées, car c'est irrésistiblement drôle, c'est un flot inarrêtable de bons mots , de termes déjantés, greffé sur des personnages foutraques, le tout sur un rythme endiablé. Extraits :" Elle ondulait comme une anguille, d'un étal à l'autre, pas folle la guêpe, elle s'amusait à me chauffer à blanc. Dans ce climat propice au stupre et à la fornacation, sa volupté, ses dandinements et sa suavité contribuèrent à la montée en flèche du mercure, le fait d'être si proche d'elle et à l'abri des regards tisonnaient ma libido."  "Elle n'avait pas fini de glavioter son oukase que j'avais déjà pris la poudre d'escampette. Devant la banque de réception, je regroupai mes idées après cette corrida, sous l'oeil rigolard de la dactylo. Malgré sa carrure de première ligne de rugb, cette brunette haute comme trois pommes, typée, tout en frisures, avec des joues dodues de paysanne du cru n 'avait pas froid aux yeux, portant une jupe à ras la salle de jeux et des collants résilles à grosses mailles."  L'ensemble sur quasiment 250 pages, dans une tonalité du même calibre! Avouez qu'en ces temps d'affreuse "maussaditude" , ça vaut le déplacement, non ?  Très vifs remerciements aux éditions Lajouanie, à ses duettistes infernaux. 

Ajouter un commentaire