Créer un site internet

Un opus qui défie toutes les classifications , une sorte d'OLNI, objet littéraire non identifié, ébouriffant , vibrionnant , hystérisant et irrésistiblement drôle! A préconiser en suppositoires contre la sinistrose ambiante, mais pas de laxatifs, vous en mettriez partout et avec la spéculation sur le papier........MDR et ça fait un bien fou, un road movie de malades où Bonnie et Clyde, Sailor et Lula sont relégués en seconde division! C'est l'association fort improbable et par inadvertance de "Doubles Pattes et Patachon", une gitane totalement foldingue qui brûle par tous les bouts mais pas filtre, et un employé grisâtre aux assurances, Romane et Rio Paco Vega, elle manouche hyper borderline, lui insignifiant, mais qui va subir tellement l'empreinte prégnante de la première qu'il va finir par renverser la table ! C'est loufoque, baroque, le tout sur un rythme trépidant, infernal, où ça défouraille avec une redoutable aisance. Et que dire de cet exercice de style ébouriffant , de ces pages truffées d'expressions et d'idiomes gitans, explosifs ? Le couple devenu maudit aux yeux de la société bien sous tous rapports va devenir une star médiatique car il tue des méchants, des mauvais, alors, par procuration, pourquoi ne pas y voir une revanche céleste? C'est génial et si revigorant. Quel dommage que ce soit le dernier texte de cet auteur récemment décédé. Extrait :" Les curetons sont les matons du monde". Vifs remerciements aux éditions Jigal, à Jimmy Gallier.   

Ajouter un commentaire