Un polar classique certes mais d'excellente facture. une écriture limpide , au rythme soutenu, il n'a pas à rougir de la comparaison avec les locomotives du genre, loin de là. Le cadre, Bordeaux, puis la côte basque, les sujets , nombreux , recouvrent à peu près toute la sphère des crimes imaginables : trafic de drogue, d'armes, traite des blanches, proxénétisme, meurtres, dissimulés derrière la façade irréprochable de cols blancs prétendument immaculés. Une jeune femme, avocate, disparaît à Bordeaux , sur les bords de la Garonne. Suicide ou kidnapping ? Ne se fiant pas aux apparences, une remarque équipe de policiers, sous la houlette du commissaire Grabowski, décide de creuser l'affaire car ce n'est pas depuis quelque temps la première disparition mystérieuse en ces lieux. N'écoutant que leur efficacité, ils n'hésitent pas à coopérer avec la brigade de gendarmerie de Bayonne et son chef, le capitaine Imanol Etcheverry , car le rayon d'action des délinquants paraît s'étendre géographiquement, ce qui se confirme quand un vraquier au comportement fort suspect les alerte durant son passage au port. Et en plus, le lecteur voyage dans des contrées très agréables, Bordeaux certes, mais aussi les Landes et la ville de Bayonne. Et cette pauvre Ludivine , bringuebalée de lieux d'enfermement en sites de détention, n'a qu'une hâte, s'en sortir et accessoirement retrouver son adorable compagne à quatre pattes, Caramelle. Eh oui, vous comprendrez mieux maintenant pourquoi cet opus m'a encore plu davantage. A signaler l'excellent travail éditorial de la "petite" maison France Libris d'Orthez. Un grand merci à l'auteur. 

Ajouter un commentaire

 
×