Du grand, du très grand , de la haute volée! Quatre cent soixante quinze pages de pur plaisir livresque. Le cadre de l'action : l'Afrique Australe, Namibie, Angola. Le scénario : un père, Richard Grangier, à la recherche désespérée de sa fille Angéline, médecin humanitaire disparue depuis six ans. Le fond, comment des pays riches et sans scupules, ce sont souvent les mêmes, se débarrassent en catimini de leurs déchets nucléaires et toxiques en les enfouissant dans les terres des pays pauvres; enfin pauvres, mais pas en minerais très recherchés, tels l'or, le cuivre, les diamants et autres métaux rares. Cet opus, superbement écrit sur un rythme échevelé, se présente comme un fantastique road movie, et démontre la connaissance très approfondie de ce continent par l'auteur. Les descriptions en sont impressionnantes, millimétrées et la saison africaine des pluies y est comme jamais racontée: extraordinaire! Les personnages sont fabuleusement campés, et vous garderez longtemps à l'esprit les figures de Richard, Angéline' mais aussi Joao, Hassan, Timeko, Mloco, Kasinga le berger et les "méchants", par exemple Ngheta. C'est un opus aussi sur la corruption, le néo/colonialisme qui a pris d'autres teintes, nauséabondes et infâmes, l'indécence et l'amoralité des pays riches dont l'appétit de puissance et le cynisme éhonté ne connaît aucune limite. Un grand moment de lecture, assurément, qui nous met en pleine gueule l'état sinistre de notre planète entre des mains de goinfres.  

Commentaires (1)

Whale
  • 1. Whale | 07/07/2021
Merci, quelle superbe chronique ! J'aime quand on aime ^^

Ajouter un commentaire

 
×