Derrière ce vocable de toute évidence indien, se dissimule un fantastique polar aux personnages puissants, charismatiques, emblématiques. Les Dempsey, Akerman,Blansky, Logan, Whitaker, Mendes, Abigail, Esther, Eilenn,Dyson, Shepard et beaucoup d'autres ne sont près de quitter votre mémoire tant ils sont prégnants! Pasakukoo, c'est un lac en Rhode Island,proche de Providence, l'un des fondements des Etats-Unis d'Amérique, splendide dans son écrin avec en vis-à-vis, deux magnifiques lodges, résidences de deux écrivains à succès, Dempsey et Akerman, l'un menant une existence paisible, l'autre étant un fêtard invétéré. Un soir où l'une de ces fiestas bat son plein, une fille ,Esther, frappe par erreur à la porte de Dempsey et c'est à partir de là que l'inexorable va s'enchaîner........De noyades en meurtres, d'incendies volontaires en règlements de compte, le rythme infernal de cet opus va vous embarquer dans sa spirale échevelée tout le long de ses 415 pages; Vous ne pourrez jamais reprendre votre souffle lors de cette intrigue foisonnante, époustouflante et lorsque vous reposerez votre livre, vous vous exclamerez : Merde, déjà fini avec un fond d'amertume dans la voix! Attention à l'addiction qui vous guettera inévitablement. Encore un sacré coup de coeur pour cet écrivain hors normes, j'ai nommé Roy Braverman, alias Ian Manook, alias Patrick Manoukian. Un immense merci aux éditions Hugo et à Célia Giglio, attachée de presse. 

Ajouter un commentaire

 
×