Créer un site internet

Quelle belle surprise que ce polar dans une Amérique profonde, celle des "red necks", dans une toute petite bourgade, Hinsdale, où tout se sait mais où l'omerta est un sport local. Il ne se passe jamais rien paraît-il, dans ce trou du cul du monde, mais est-ce si vrai? Et pourtant le cadavre d'une fille est retrouvé dans un sale état, alors les trois questions , qui, pourquoi, comment se posent très vite. Karl, le shérif en fin de parcours, voit arriver de Boston le jeune policier Ethel qui va tenter, au prix d'une tâche herculéenne, de remuer la fange locale. La victime s'appelait Tara, mais c'était son pseudo des réseaux sociaux, son vrai nom c'était Ninel. Une longue et tortueuse enquête, bousculée par le potentat local, s'annonce pour les enquêteurs, sur fond de légendes scabreuses et saugrenues, et de féminisme exalté. Un style très limpide, entretenu par un rythme de haute volée, permet de retenir le lecteur dans les filets d'une histoire très addictive; les personnages, notamment Ethel, Karl mais pas que, y sont puissants, émouvants, empathiques et quoi de mieux qu'un canevas savamment élaboré pour entretenir le suspense. La meilleure preuve, dévoré en quelques heures un opus de presque 400 pages! Un grand merci à Hugo Thriller et à Célia Giglio, attaché de presse. 

Ajouter un commentaire

 
×