Passionnant, affolant , et un peu.....technique. Un sacré roman noir de pleine actualité, vous voulez de l'arme bactériologique, vous allez en avoir, et vous allez voir les noms de virus défiler devant vos yeux effarés. Epoustouflant et haletant. Samuel, jeune chercheur microbiologiste, affronte à bras le corps si je puis dire, une épidémie de la terrible fièvre hémorragique Ebola en Afrique, tandis que Maud, salariée de l'OMS à Genève, parachève sa thèse sur les mystères de certaines pandémies. Mais Samuel est aussi "honorable correspondant" de la DGSI et du commandant Gérard Nicolle. Mais quel est donc ce sulfureux personnage qu'a rencontré dans le laboratoire guinéen? Passionnant, parce que le lecteur apprend de nombreuses infos à travers cet opus, sur ces virus et bactéries, affolant quand il apprend que l'Homme, cet apprenti sorcier capable du pire pour de l'argent, du pouvoir, est susceptible de manipuler à des fins détestables ces sales bestioles invisibles à l'influence maléfique, et technique parce que le vocabulaire afférent au domaine est souvent opaque pour le non-initié. Fort bien écrit avec une intrigue qui n'est pas étouffée par le pathos, un rythme très soutenu, des protagonistes attractifs, empathiques, l'ouvrage m'a fait passer un très agréable moment de lecture. Un très grand merci aux éditions de l'Aube et à Isabelle Lacroze, attachée de presse.

Ajouter un commentaire

 
×