Punk Friction de Jess Kaan

Message à l'attention particulière de Caroline Lainé et de Jean-Charles Lajouanie mais pas que............... Que voilà un très bon , un remarquable polar!! Auchel , ancienne petite cité minière ravagée par la crise économique , la misère sociale , la violence endémique , une jeunesse à la dérive et des familles détruites! Au milieu de ce capharnaum , une équipe de policiers traversée elle-même par le doute , le stress, les pressions politiques , tente de surnager , la foi ...chevillée au corps! La découverte d'un cadavre calciné au milieu du cimetière va changer la donne et emmener le lecteur et les flics dans un écheveau inextricable de multiples pistes , y compris les plus improbables! Particulièrement bien écrit et addictif , cet opus est un superbe prétexte à la description de pans entiers de territoires perdus pour la République! EXTRAITS : " Le père qui pesait son quintal de mauvaise graisse, celle que les multinationales font ingérer aux pauvres". "Inemployables selon la terminologie ultra-libérale à la mode, exploités pour les gauchistes en quête du grand soir, miséreux contemporains et bras pour mouvement extrémistes si l'on donnait dans la sociologie, clientèles pour certains élus et groupes pharmaceutiques trop affairés à soigner les conséquences plutôt que les causes. La preuve vivante surtout qu'un Etat avec des couilles devrait s'occuper de son peuple et ne pas le laisser dériver ou se contenter de l'assister à coup de subsides, génération après génération, quitte à déplaire aux bonnes conscience". "En matière de crime comme dans les révolutions, ce sont ceux qui ont le moins à perdre qui basculent souvent, pas les autres." "Il affichait, ô soleil de pacotille, la suffisance des hauts fonctionnaires pour qui les problèmes relèvent davantage de l'incompétence des subordonnés que d'une société mal comprise." "A quoi bon lécher les bottes de ceux qui trempaient dans la fange, des coqs prompts à claironner sur leur tas de fumier?" Se référant à cette frange entretenue dans une misère tant sociale que culturelle par quatre décennies de politique non volontariste, il pensait qu'il fallait mettre à bas l'assistanat et le libéralisme outrancier: place à l'état courageux". "La vieillesse, c'est redevenir un gosse turbulent dans un corps qui coupe vos élans". Pardon d'avoir été si long , mais je pense que cet ouvrage , qui, vous l'aurez compris , n'est pas qu'un polar mais aussi un roman noir , mérite vraient toute votre attention , c'est "Punk Friction" de Jess Kaan ( c'est un alias) aux excellentes éditions Lajouanie.

http://polars.pourpres.net/img/uploads/41peH6rIP9L.jpg

Commentaires (3)

Caroline Lainé
  • 1. Caroline Lainé (site web) | 05/02/2018
Troooop Bien
jess kaan
content qu'il t'ait plu !
Jean-Charles Lajouanie
  • 3. Jean-Charles Lajouanie | 27/09/2017
Bravo pour ce site et ces chroniques intelligentes!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×