"La peste soit des mangeurs de viande" de Frédéric Paulin

Une plongée abyssale et effarante dans le monde barbare de l'abattage industriel , voilà ce que nous propose dans un roman noir haletant et rugueux Frédéric Paulin, déjà très connu comme auteur de polars dans sa région d'origine, la Bretagne! Ici, il tente et réussit une percée chez un éditeur d'envergure nationale, La Manufacture de Livres et son éditeur emblématique, Pierre Fourniaud avec un sujet qui "colle" à l'actualité, en l'occurrence la souffrance animale! "DAM" , ultra gauchiste invétéré et adepte d'une violence prétendument libératrice , devenu végétarien par conviction parce qu'il y a trouvé une raison d'exister, Gwenaelle , fille perdue, pasionaria par dépit d'une cause qui la dépasse, Pierre, flic flottant dans une dérive totale, et d'autres personnages plus secondaires mais tout aussi vrais , naviguent tous et toutes dans cet univers "glauquissime" où la bêtise le dispute à l'inhumanité! Les scènes à l'intérieur de l'abattoir sont criantes , voire désespérantes de vérité et d'horreur, le lecteur ressent fortement le dégoût profond qu'inspirent à l'auteur, qui maîtrise parfaitement son sujet, les méthodes effroyables utilisées par les industriels sans foi ni loi du secteur! La Bretagne industrielle "profonde" y est décrite sans fard , ses salariés passent aussi à la moulinette sous sa plume acerbe, le patronat n'y est surtout pas épargné sous les traits d'un satrape adipeux et amoral aussi repoussant que ses usines, les militants de l'extrême y sont décrits sans aucune concession , et la police , à travers un capitaine complètement "out of the limit" , n'a pas non plus le beau rôle! La plume acerbe et "couillue" de Frédéric Paulin ne laisse passer personne en dehors des mailles de son filet et c'est très bien ainsi ! On sent qu'il l'aime, sa Bretagne, au plus profond, mais qu'il hait ces profiteurs qui l'ont défigurée en raison d'une cupidité insatiable! D'ailleurs , la fin laisse peu d'espoir quant à la perspective d'une écologie raisonnée et d'un respect des terroirs! "The Show Must Go On" envers et contre tout ! Merci à Pierre Fourniaud , ce "trouveur" de talents" et à Frédéric Paulin pour sa sincérité à fleur de peau ! 

  Résultat de recherche d'images pour "la peste soit des mangeurs de viande"

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×