"115" de Benoît Séverac

Dans cet ouvrage empreint de noirceur et de misère, nous abordons le milieu quasiment occulté et comme toujours marqué du sceau de l'infamie des sans abri et des clandestins! Le trafic d'êtres humains, la prostitution, la violence, la corruption, y règnent sans partage et en toute impunité! Sauf éventuellement quand vous avez en face de vous un personnage comme Sergine, vétérinaire sans peur et sans reproche , et dont l'imagination débordante et la sensibilité vont générer un projet qui vont par ricochet déranger l'activité nauséabonde de certains ! De son côté, Nathalie, policière de terrain, découvre par inadvertance deux Albanaises et leur petit garçon dissimulées au fond d'un container! Ce livre va vous emmener dans les méandres peu ragoûtantes d'un univers insupportable mais tristement réel , celui de tous les trafics, y compris les plus immondes et les plus amoraux! Mafias, traite des blanches, proxénétisme, clandestinité , voilà tout ce qui passe trop souvent dans des lieux proches de chez nous sans que nous daignons le savoir , nous nous bouchons, telle la parabole des trois singes, volontairement les yeux, les oreilles et la bouche. Et de faire prendre conscience au lecteur de cette ignoble réalité à nos portes , je ne remercierai jamais suffisamment Benoît Séverac et son éditeur Pierre Fourniaud de la Manufacture de Livres!  En dépit de cette noirceur qui suinte tout au long de ces pages, les personnages principaux sont particulièrement attachants , Sergine et sa volonté inébranlable, Nathalie qui, au nom de la recherche de la vérité, sait passer outre certaines barrières procédurales, Gilles le patron des "proxos" qui reste si humain malgrè son cuir tanné, Odile la truculente et turbulente sans abri , misanthrope mais qui adore les chiens , Cyril , ce jeune autiste enfermé dans sa bulle , inconscient des dangers qui le guettent , et le mystérieux HK qui, derrière une façade déshumanisée, sait ménager la chèvre et le chou. Merci Benoît Séverac pour ce magnifique roman noir , mais humain , si humain !    

Résultat de recherche d'images pour "115 benoît severac manufacture des livres"

 

Ajouter un commentaire

 
×