Créer un site internet

"Sauvage Marquenterre" de Léo Lapointe

La première grande surprise à la lecture de cet ouvrage, c'est de découvrir qu'il existe toujours près de chez vous une Nature non souillée par l'Homme ,ce prédateur incorrigible et irresponsable! Car le terroir évoqué par l'auteur est pour moi le personnage principal du livre, l'intrigue n'étant qu'un prétexte à magnifier cet incompara-ble et encore immaculé paysage! Extrait :" Algues marines et roseaux lacustres sous la lune. Une nymphe sort frissonnante et ruisselante de l'eau verte. Les seins lourds et la croupe puissante luisent sous l'astre froid des désirs nocturnes. Vénus a disparu de l'horizon rougeoyant et lui, Minotaure à torse de Neptune, observe la chair généreuse de la belle qu'il s'apprête à enlever. Ah, la mythologie. (et non pas la mite au logis, prédatrice de vos linges de maison!), que vaste boxon......Bref, quand le cadavre déchiqueté de Waben , un promoteur véreux et blanchi sous le harnais est retrouvé en plein milieu du terroir du Marquenterre alors qu'il avait un projet grandiose de complexe hôtelier sur des territoires inconstructibles, l'adjudant Beauvillain, indépendant et opiniâtre, va mettre "son groin de sel" et fouailler dans des endroits pas très reluisants , comme celui de la sécurité privée ou de l'optimisation fiscale! Mais que dire du baroque personnage de l'Ermite ( errant !) et oser l'appeler Dagneau au pays des mouflons , n'est-ce pas de l'audace? Pays farouche certes mais pays pauvre! Extrait :" Le nombre de P-V du samedi soir était proportionnel au volume d'alcootests réalisés et inversement proportionnel au nombre d'emplois.Dans les mailles serrées du filet, c'était le menu fretin qui se faisait prendre, les prolos chassés du travail par la "modernité".Même les boulots de pompiste avaient disparu. Parmi les indigènes en état de travailler, les employés de la ville étaient la nouvelle aristocratie ouvrière.Fonctionnaire au pays des minimas sociaux, t'es le roi! Aristocratie menacée de toutes parts.Même l'enlèvement des ordures ménagères était passé au privé." Un opus très original, avec de superbes envolées lyriques, avec en tête de liste, un solitaire ( comme moi) , accessibles à tous, y compris aux laies ! Un grand merci à Léo Lapointe, parfois surnommé le "CHE" de la Baie, et que je qualifierai, s'il m'autorise, de Neruda du Marquenterre!

Résultat de recherche d'images pour "couverture sauvage marquenterre"

Ajouter un commentaire