"Sadorski et l'Ange du Péché" de Romain Slocombe

GROGGY !! TOTALEMENT SONNE !! Je ressors de cette lecture vidé, effrayé, terrorisé ! Mais de quoi l'Homme est-il donc capable , quelles sont ses limites dans l'abject, dans l'ignominie,dans l'horreur? A ces questions, évidemment fermées, les réponses ne peuvent être que négatives et certaines scènes, certains passages sont si terribles que vous êtes obligé de reprendre votre souffle et de vous dire : non, c'est pas possible? Et cependant si, ça l'a été et je ne remercie assez Romain Slocombe d'avoir tenté et réussi cette prouesse de recherches bibliographiques et de documentariste, cette immense et précieux travail herculéen d'iconographe et d'avoir restitué "dans son jus" des passages que l'on a peine à qualifier de fictionnel ! C'est le troisième et dernier opus de la trilogie consacré à cet homme infect et totalement de Léon Sadorski, inspecteur au rayon juif, roi sinistre des arrestations arbitraires ( des "crânes" comme ils disent !) et de l'opportunisme délétère! Il tente de se donner bonne conscience à peu de frais en hébergeant incognito une jeune juive dont il a envoyé ses propres parents à une mort certaine ! Reconnaissons-le, certaines scènes sont difficilement supportables mais ce qu'il est impératif de conserver en mémoire, c'est que cette réalité épouvantable a bien existé et que l'auteur est allé à la source historiographique ( à la fin de l'ouvrage, la liste des ouvrages bibliographiques est impressionnante!) avec une véritable énergie de bénédictin! Il est urgentissime de lire ce livre, même et surtout parce qu'il est dur , poignant , insupportable, a fortiori à l'heure où une "Internationale Brune" repointe son museau de rongeur malodorant ! Dans ce livre, on remet aussi et profondément et sans préjugé dans le caca de notre mémoire nationale, de notre passé si malsain, de notre collaborationnisme si empressé que d'aucuns seraient si prompts à occulter! Oui, d'importantes forces françaises ont été au-delà des désiderata des nazis ( ce qui d'ailleurs en a surpris plus d'un!), oui, elles ont contribué pour une grande part à la déportation d'enfants et à leur séparation d'avec leurs mères, oui, la majorité de ces policiers et gendarmes ont été des zélotes qui, pleutres et sans conscience, ont progressivement tenté d'assurer leurs arrières à compter de 1943, oui, ce livre est une nécessité absolue, vitale, de salubrité publique!! Alors, bon dieu, lisez-le avant qu'il ne soit trop tard, vous ne pourrez plus dire que je ne vous aurai pas prévenu ! Un grand, un très grand, Romain, pour cette trilogie ( c'était le dernier opus) puissante, obsessionelle, dure mais tellement nécessaire !! Résultat de recherche d'images pour "sadorski et l'ange du péché"

Ajouter un commentaire

 
×