Cet opus est une sublime plongée abyssale dans le cortex d'une TUEUSE en série, VERTIGINEUX. Sous la forme d'une confession glaciale, froide comme une lame d'acier, il nous narre ( ou plutôt ELLE ) le parcours difficilement soutenable d'une femme bien sous tous rapports, a priori tout à fait conforme aux canons d'une société dite moderne à part que.......Depuis sa toute première enfance jusqu'à son apparente et parfaite intégration, sous le vernis des conformismes, rien n'est vraiment "NORMAL" chez Nadège Solignac , de son milieu d'origine particulièrement compliqué jusqu'à son parcours scolaire! Ce qui impressionne surtout chez ce personnage, c'est cette froideur, cet esprit calculateur, ce parfait dédoublement, ce "CAMELEON SOCIAL". Tout le monde va y passer dans son entourage proche, personnel ou professionnel, ceux qui, à ses yeux, constituent un obstacle dans son parcours et sa volonté farouche de tueuse!  Extrait :" Dans le paradis de l'individualisme, l'assassin est roi. La vitrine d'un fleuriste pour masquer l'arrière-boutique d'un équarisseur."  Mais quel portrait sur une thématique complètement inusitée, celle d'une femme tueuse , non pas une mante religieuse qui, elle, ne tue que son compagnon, mais une personne dont le projet exclusif est de tuer en quelque sorte "SES" encombrants ! Bravo à l'auteure qui m'avait déjà favorablement interpellé lors d'une précédente lecture et un grand merci à Joel Maissa et aux éditions Taurnada !

Résultat de recherche d'images pour "couverture mon ombre assassine"

Commentaires (1)

Estelle
  • 1. Estelle | 06/01/2019
Merci de m'avoir lue, de m'avoir chroniquée et d'avoir sélectionné ces deux phrases qui résument si bien ce roman. Estelle

Ajouter un commentaire