J'avais fait une promesse, celle dire ce polar léger, guilleret, qui évoque une agréable retour vers les années 80 et cette promesse, je l'ai tenue et oserai-je que j'en suis fier? Un vrai bol d'air, une réoxygénation comparée à notre sinistrose présente! Bien sûr, il y a une intrigue, bien sûr il y a des enquêteurs en butte aussi à leurs problèmes familiaux, bien sûr, il y a un tueur si maladroit et si chanceux qu'il en devient parfois attendrissant, bien sûr il y a ces deux coins de France si bien décrits que l'auteure connaît fort bien, la banlieue lilloise et le Roussillon, mais il y a surtout tel un fil rouge ce chapelet de titres, de chanteurs et de groupes qui ont émaillé de leurs refrains cette décennie qui, quarante ans plus tard, offre le visage d'une époque insouciante, heureuse, bénie des dieux, ce qui ne correspond pas nécessairement à la réalité vécue! Alors oui, on retrouve un jour une jeune habillée en Jane Mas, qui démarre une série mortifère d'ados déguisées en stars des eighties, oui manifestement, on a affaire à un désequilibré mais pas forcément pervers car elles ne sont ni volées ni violées et pas obligatoirement violentées! Mais qu'est-ce donc que ce profil étrange? Vous le saurez donc en lisant cet opus qui vous fera, argument supplémentaire, replonger avec délices dans des chansons de Niagara, Mylène Farmer et tant d'autres! C'était un autre monde qui nous semble si éloigné! Un salut à l'auteure, un vrai rayon de soleil en ces temps comateux!

Ajouter un commentaire