Tiens , une daube ! Entendons-nous bien , pas la superbe réussite culinaire qui irradie vos papilles d'un souvenir légendaire, voire séculaire, non la bonne vieille daube livresque qui, dans son acception figurée, vous ferait presque regretter de maîtriser cet apprentissage de base qu'est la lecture! Je me suis dit : tiens , je vais peut-être apprendre des choses intéressantes sur ces perles de la peinture de l'époque de la Renaissance italienne, ces Michel-Ange, Vinci, Giotto, Veronese, Cimabué, Raphael, Botticelli, Titien, Le Tintoret , et tant d'autres! Mais là, rien , sinon une longue et monocorde déambulantion chaotique à travers un dédale de dates et d'évènements, ça ressemble à un article du magazine Gala égaré dans une galerie du Quatroccento! L'attachée de presse voulait absolument une réponse, la voici.

Ajouter un commentaire