Où comment, à travers un mouvement social d'une originalité et d'une ampleur inédites, les Gilets Jaunes évidemment, la France est en train de devenir un Etat policier. Lauteur, journaliste d'investigation de terrain, nous narre au fil des évènements la résistible ascension non pas d'Arturo Ui, mais des forces de l'ordre ( fdo), à travers leur violence gratuite et aveugle, leurs débordements inadmissibles, les dégâts physiques irréparables commis, et de l'autre côté, le silence assourdissant et la tartufferie du Pouvoir! C'était l'époque des gilets jaunes et ça nous paraît déjà si loin! Extraits :" Gouverner, c'est décourager les autres". "Le formateur parla des écoles de police devenues des chenils pour fous furieux, des illétrés recrutés à 3/20, faute de candidats; l'esprit cow-boy a gangrené toute la maison".  "De vous plaindre, de votre petite vie, dans votre petite caserne, dans votre petite démocratie armée. Tout ce cirque, ce sont les clauses d'un contrat d'assurance-vie pour ceux qui sont du bon côté du stylo, comme vous.Le pouvoir sait qu'il ne tient à rien, ou juste un fil de légitimité, un fil tendu, un fil perdu....Une assurance-vie pour vous , l'oligarchie, pour les tenants de l'injustice." "Mensonges et violences sont les deux signatures des totalitarismes." "Donneurs d'ego et d'invectives, ils finiront sénateurs ou patrons de presse, l'aile radicale des bien nés."

Ajouter un commentaire