J'ai voulu changer un peu de genre et passer dans une catégorie type anticipation mais très proche, genre 2035 maximum, mâtiné de la menace du montée de forme de fascisme ! Quelle ne fut pas ma déception , cet ouvrage n'étant le plus souvent qu'un copier/collé de nombreux opus déjà parus depuis pas mal de temps sur l'émergence du nazisme, sa montée en puissance et sa dégringolade , le tout transposé un siècle plus tard avec la grande nouveauté ou prétendu telle, mettre une femme dans le rôle de la sanguinaire, comme si le sexe y changeait quelque chose! C'est l'Homme dans le sens générique du terme qui pose question, ci vous placez une femme sur un piédestal, ce n'est pas ce qui va changer la donne! Elles ont autant soif de pouvoir que leurs congénéres masculins et in s'en est vite rendu compte avec la parité, elles ont adopté les mêmes tics, les mêmes tares que leurs alter go du sexe prétendu fort! Extrait ( quand même!)": La peur est le sentiment le plus puissant qui soit.Elle seule suffit à provoquer la répulsion ou l'adhésion.C'est sur la peur que s'établissent la politique comme la religion."

Ajouter un commentaire