S'il y a un polar, un roman noir où vous voudriez vraiment savoir à quoi ressemble l'Amérique si chère à ce bon vieux Donald, c'est cet opus qu'il faut lire! Située aux confins de l'Oklahoma, du Kansas, de l'Arkansas et du Missouri, c'est à un fantastique "cold case" que s'attaque l'auteure sous une forme très singulière puisque c'est elle-même qui tente de refaire l'enquête vingt ans après les assassinats! Une romancière dans la peau d'une véritable enquêtrice, déroutant, et ça marche! Et quel style, extrait : "L'angoisse est une décharge brûlante qui remonte dans ma cage thoracique, comme si le diable léchait mon sternum." C'est la narration d'une police corrompue jusqu'à l'os, gangrenée par le laxisme, nécrosée jusqu'à l'invraisemblable et pourtant.........Vingt ans que les parents Freeman ont été abattus et calcinés dans leur mobile-home, vingt ans que leur fille Ashley et son amie Lauria ont été enlevées, et rien, statu quo total. Cette Amérique du Midwest où les armes tiennent lieu de justice parce que rien n'a avancé depuis le Far West; Extrait :" Il n'y a rien de mieux que de voir l'expression d'un homme qu'on vient de désarmer.Le pouvoir, c'est ça le pouvoir." Ce territoire détruit par la meth, cette drogue épouvantable qui momifie la population, un chômage endémique, une pauvreté alarmante, une misère sociale, économique extrême, à la limite du famélique, décrite avec une écriture, bordel, cette écriture et ce splendide mode narratif JE qui magnifie chaque page! Sans compter ces personnages extraordinairement campés, y compris dans l'atroce et ces terroirs si remarquablement décrits dans leur noirceur! J'ai pris un immense plaisir à cette lecture et j'en remercie vivement les éditions Plon et Typhaine Maison, attachée de presse.  

Ajouter un commentaire

 
×