Créer un site internet

Ce roman noir , c'est la trajectoire terrestre d'un homme que rien mais absolument rien , ne prédestinait à devenir le pire des mafieux , sauf que......il était né en Albanie! Vouq savez l'Albanie , ce petit pays encastré dans le sud des Balkans , comme ignoré des courants de l'Histoire et des évolutions du Monde! Ce pays dit des Augles , dont je ne souhaite pas à mon pire ennemi d'y passer quelques jours de vacances, déjà parce qu'il faut être très con pour choisir des vacances albanaises! Arben , c'est le nom de notre anti-héros , n'était pourtant pas d'un milieu misérable , contrairement à plus de 90% de la population mais il est né au mauvais moment et au mauvais endroit , Putain de Déterminisme ! Il débute sous l'extrême touffeur de l'une des dernières et des plus dures dictatures de la planète , et va connaître ( et subir ) sans transition la folie du plus débridé des libéralismes, du plus impétueux capitalisme sans filet ! Ayant charge de famille trop tôt , il va ainsi s'engouffrer avec ses potes d'enfance , pas très recommandables, dans tous les trafics possibles et imaginables, y compris les plus hideux: prostitution,drogue, traite des blanches, armes, en faisant droire hypocritement à sa femme, Rina, qu'il amasse du fric pour pouvoir , lui et sa famille , passer en Occident et leur offrir une vrair vie décente ! C'est très Noir, addictif , violent ( l'Albanie, cette contrée quasi inconnue, est l'un des pays les plus violents au monde!), avec une superbe écriture, un rythme échevelé , un style au couteau , et même dans la plus abjecte des ignominies , le lecteur parvient , par un de ces miracles que seul un excellent auteur peut nous emporter, à rendre empathique la pire des crapules , illéttrées et primitives, telles Alban ou Nesti , seul Loni m'étant apparu comme irrécupérable! L'un des grands avantages du roman noir est qu'il peut vous faire voyager dans les enclaves les plus mystérieuses et les plus improbables de l'univers et en l'occurrence, ça s'est révélé être une totale réussite ! Extraits : " "Je rêvais d'une apocalypse grandiose qui crèverait la bulle de ce cauchemar et m'emporterait avec elle loin de cette soumission terne qui nous tenait la gueule dans la boue." " C'est une chose d'être un pauvre type.C'en est une autre de devenir un salaud." "On leur brade ce qu'on a. Les richesses du sous-sol, la houille,les minerais, les plantes....Et on fournit aux pays voisins une main-d'oeuvre au coût ridicule, corvéable à merci, interchangeable. Le marché ouvert était une farce, et nous les dindons." "Le pouvoir, pour s'exercer, a besoin de séquestrer une partie du peuple, pour ce qu'ils ont fait, ce qu'ils pourraient faire, ou parce qu'ils sont fous, noirs, juifs , pédés, sans abri ou trop vieux.Il pointe de manière plus ou moins arbitraire un inverse négatif de ce qui être censé le "peuple", un autre, pour incarner une peur sans nom et nous faire filer droit."  "L'Albanie les quatre cavaliers de l'apocalypse à venir : la compétition,le chômage,la précarité et la prédation." "La démocratir est une blague. Le communisme était peut-être une prison, mais le capitalisme ressemble au couloir de la mort." Je m'arrête là car j'en avais repéré beaucoup d'autres! Opus court , sec , abrupt , couleur obsidienne, un vrau brio ! Un grand merci à Série Noire Gallimard et à Christelle Mata, une remarquable attachée de presse !   

Ajouter un commentaire

 
×