Voilà un auteur que je connais et apprécie à la fois en tant qu'homme et auteur depuis maintenant plus de dix ans , à la sortie à peine effective de mon "burn out". Lors de notre première et unopinée rencontre sur un salon , le courant était immédiatement passé et ne s'est depuis jamais démenti , le point commun nous réunissant étant un humour ravageur , y compris noir. Son tout dernier opus se poursuit dans la même veine , à la fois déjanté et rigoureux. C'est une histoire de têtes ( comme le paté !) qui ont une fâcheuse tendance à se balader et à se retrouver dans des endroits pour le moins insolites , carrière abandonnée et inaccessible, déchetterie , écluse.......) , les gendarmes Bourbon et Keller restent un long moment dans le paté, la tête dans le sac d'embrouilles, à tenter infructueusement de sortir la tête de l'eau , au risque de prendre le bouillon qui, cette fois-ci , après maintes péripéties, ne sera pas d'onze heures! Indépendant de l'intrigue elle-même , parfaitement maîtrisée , du rythme soutenu à l'aide de chapitres courts, intenses, de la construction limpide, et du thème original , la remarquable connaissance d'un territoire de France , le Valois, ajoute une incontestable plus-value à l'opus , en l'occurrence le coeur historique de France et sa superbe et méconnue vallée de l'Automne, cette rivière agreste qui arrose l'un des plus beaux , à mon sens, paysages français! Quant à ces fameuses têtes , sachez que les lumières gendarmesques ne se laisseront pas embarquer sur de fausses pistes par un déséquilibré bipolaire ! ( je le sais, j'en suis un !!) Un grand merci aux éditions du monde futuriste et à Bob Decoster.  Un seul bémol, attention aux fautes qui ont résisté aux regards acérés des correcteurs. 

Ajouter un commentaire