Créer un site internet

On va ouvrir ses chakras et s'autoriser une voie de traverse. C'est en effet de la "blanche" qu'exceptionnellement , je vous propose , mais celle-là, vous pourrez la sniffer sans dommage collatéral ! Sarah, jeune trentenaire, emménage dans un petit immeuble en copropriété dans le Marais parisien! Dès les premiers jours, elle trouve sur son paillasson un courrier écrit par une centenaire voisine , Hectorine, qui, manifestement, a besoin d'ouvrir avec elle une correspondance régulière! Sarah, très occupée professionnellement, refuse d'entrer dans ce jeu et s'interroge sur les motivations de cette inconnue! Mais Hectorine, d'une opiniâtreté incroyable, persiste et signe et Sarah, malgrè une résistance bien compréhensible, finit par cèder et à rentrer dans ce petit jeu d'échanges épistolaires! Au fil du temps, des liens d'amitié à distance ( car Hectorine refuse de se rendre chez Sarah) se nouent et la charmante petite vieille commence à raconter les étapes de sa vie et Sarah à raconter les épisodes de sa vie quotidienne. C'est charmant, émouvant , puis poignant et beaucoup plus durs à certaines périodes concernant le parcours d'Hectorine! Extrait :" Nous les vieux, les inutiles, les ruines, les vains, les finis, les usés, les démodés, les poussiéreux, les oisifs et pleure-misère? Nous les vioques, les croulants décrépits, les fossiles délabrés, les usagés obsolètes. A vos yeux, nous sommes pénibles, radoteurs, râleurs, encombrants, menteurs, orgueilleux, hâbleurs, nous octroyant des médailles, pleurnicheurs inconsolables, plaintifs, suintants et dégoulinants, semeurs sans complexe de puanteurs nauséabondes, annonciatrices de mort imminente. Et le lecteur va suivre, tout au long de cet opus, l'évolution progressive de cette relation étonnante qui va prendre une orientation beaucoup plus intimiste et surprenante! Je ne vous en dévoile pas davantage, afin de vous laisser le plaisir de la découverte! Sachez que c'est très bien écrit, dans une langue simple mais attractive ! Je connais une petite librairie de province qui va être contente de cette chronique, "Les Livres Enchantés".  

Résultat de recherche d'images pour "couverture l'appartement du dessous"

Ajouter un commentaire