"Un Travail à Finir d'Eric Todenne

Le lieutenant Andreani est essoré et sur le coup d'une suspension suite à une bavure, tout est noir dans son univers étriqué! Seule sa fille Lisa compte dans sa vie, elle qui fait un emploi civique dans une maison de retraite médicalisée et c'est elle, telle l'aile d'un papillon, va l'extirper miraculeusement de cette fange! En effet, une personne atteinte d'alzeimher a été retrouvée morte suite à une chute malencontreuse mais en est-on si sûr qu'elle n'a aucun numéro de sécu.? Ce livre, c'est un écheveau, une pelote de laine qui, à partir d'un point infime va nous mener à des secrets si enfouis et si malodorants que seule une impasse ou une issue fatale est envisageable! C'est la barbarie à visage humain dans toute son horreur, exprimée dans toutes ces guerres aux prétextes tous fallacieux ( en l'occurrence, ici celle d'Algérie mais tout autre conflit passé, présent ou à venir aurait pu en pu en être le cadre!) , ces tortures , ces razzias, ces ratonnades et ces tâches qui, 50 ans plus tard remontent à la surface telles des bulles de gaz nauséabondes! J'ai beaucoup apprécié le personnage d'Andréani et sa constante évolution au fil des pages, celui de l'aubergiste fin lettré, philosophe hédoniste avec un passé de légionnaire, celui de la psy. que "les" auteurs n'ont pas hésité à appeler Rossini . Je précise les auteurs car vous l'aurez compris c'est une écriture à quatre mains se dissimulant derrière un pseudo, ce qui renforce d'autant la difficulté à réussir un tel opus. Je tenais à remercier les éditions Viviane Hamy qui offre toujours un choix de qualité et Tiphaine Maison, attachée de presse.  

Couverture Un travail à finir Viviane Hamy

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×